FERMETURE DES BUREAUX MUNICIPAUX

Les bureaux municipaux seront fermés le jeudi 23 juin, à compter de midi, ainsi que le vendredi 24 juin, et ce, en raison de la fête nationale du Québec. La collecte des matières résiduelles s’effectuera selon l’horaire habituel.

Fermer

Ce site utilise des témoins de navigation afin de vous offrir une expérience optimale.

16 juin 2022 Communiqués , Environnement

Des actions collectives déployées à Saint-Sauveur pour la survie des pollinisateurs

C’est le 31 mai dernier qu’a pris fin la première édition du Défi pissenlit de la Ville de Saint-Sauveur. Celle-ci fut couronnée de succès grâce au mouvement de solidarité qui s’est déployé pour permettre la survie des abeilles sauveroises.

Comme le souligne le maire de Saint-Sauveur, monsieur Jacques Gariépy : « La préoccupation des citoyens à l’égard de la situation des abeilles est sans équivoque. Les nombreux participants au Défi pissenlit en sont d’ailleurs un témoignage éloquent. Je tiens à remercier tous ceux et celles qui ont à cœur la survie des pollinisateurs et qui n’ont pas hésité à se joindre à notre initiative. J’espère que cette dernière prendra de l’ampleur et que, l’an prochain, le nombre de participants sera à la hausse. »

En plus des terrains municipaux, nous avons pu observer de nombreuses pelouses tapissées de jaune à la grandeur de la ville. Plusieurs d’entre elles affichaient fièrement l’affichette à l’effigie du Défi pissenlit.

La Ville poursuit ses actions de conservation et a accueilli, le 1er juin dernier, de nouvelles colonies d’abeilles. Pour une deuxième année consécutive, c’est l’organisme le Rucher collectif qui prend en charge les deux ruches situées à l’arrière de l’hôtel de ville. Et pour enjoliver celles-ci, des élèves du Pavillon Marie-Rose ont été mis à contribution afin de peindre de magnifiques œuvres colorées. Les maisons des abeilles ainsi enjolivées permettent de débuter la saison apicole de belle façon.

Rappelons que le Défi pissenlit tire son inspiration du mouvement No Mow May, qui a pris naissance au Royaume-Uni puis aux États-Unis. Celui-ci consiste à ne pas tondre sa pelouse durant tout le mois de mai, afin de permettre aux pollinisateurs de se nourrir du pollen des fleurs – dont les pissenlits – et ainsi donner un coup de pouce à leur survie.